La guerre de troll n'aura pas lieu

Turbulences autour d'un étrange problème


Dans cette jungle mystérieuse, ce petit monde hors de l'équilibre, le pire advient lors de la perte de contrôle des agissements individuels face à des événements qui ne rentrent pas dans une conception préétablie. Lorsque le réel ne se laisse pas faire, un problème insoluble met à l'épreuve la pensée, qu’elle soit ouverte à l'imagination, qu'elle soit enchaînée à la rigueur, qu'elle soit remuée en tous sens par la tragédie.  Y a-t-il quelque chose de plus difficile que de se mettre en accord malgré les oppositions apparentes, pour œuvrer ensemble et en harmonie à la résolution d'un même problème ?

Imaginez donc une cohorte d’observateurs mis à l'épreuve, pris pour cible par un phénomène étrange. Ce sont des témoins qui analysent et scrutent en permanence leur environnement pour comprendre les manifestations d'un phénomène incontrôlable. C’est d’autant plus intriguant que ces mêmes observateurs deviennent également témoins de subterfuges, de supercheries, de plaisanteries de mauvais goûts issues de leur propre rang. Ce qui leur fait perdre du temps dans la perception des véritables enjeux, celui de résoudre collectivement un problème difficile de la façon la plus rationnelle, la plus sensée, et la plus acceptable pour tous.

Imaginez l’hétérogénéité de cette population, dans toute la diversité des intérêts de groupe, des motivations personnelles et des affinités particulières.  Cette population à pour devoir de décider à l'unanimité d'un programme de recherche pour comprendre ce qu'il se passe vraiment. Chaque individu à une voix pour décider, quel que soit son statut social, ses performances intellectuelles ou ses accomplissements. En clair, que l’on soit bête ou intelligent, tout le monde a le même droit de parole, par contre les contraintes organisationnelles sont proportionnelles à ce que les membres peuvent assumer individuellement. L’imbécile n’aura pas grand-chose à faire, mais le travailleur motivé et de bonne volonté aura trop de tâches à accomplir. Le programme de recherche de cette collectivité ne sera pas élaboré avant que tout le monde ne commence à débattre et à argumenter. Il n'y a pas de représentants, pas de décideurs ou de bureau exécutif. Il n'y a pas non plus de planification sur les réalisations à accomplir, ni de procédé d'évaluation qui aboutisse à un consensus.

Comment ce petit monde peut-il fonctionner sous la pression interne de ses membres et avec celle de l'extérieur ? Comment peuvent-ils se mettre d'accord sur un programme de recherche commun ? Une tache insurmontable tant les rivalités et les luttes intestines entraînent des psychodrames, des scissions, des ralliements et des retournements stratégiques. Tous participent à la foire d'empoigne où chacun use d’une influence transitoire.

Voici quelques cas emblématiques de ces turbulences autour d'un étrange problème.


Guerres de clans pour la proéminence

 

C'est la constitution de coalition autour de centre d'intérêts, par affinités et autour de leaders charismatiques. C'est la guerre des nerfs, avec les embuscades et les échauffourées. Chacun des clans essayant de prendre le dessus sans perdre la partie.


Pas le temps pour saigner

 

Dans cette jungle impitoyable, on fonce dans le tas, avec vaillance et combativité pour prendre du terrain sur son ennemi même si on doit en crever.


Robot espion infiltré dans un groupe

 

Infiltration d'un artefact qui joue le rôle d'une interface entre deux mondes à des fins d'observation et d'interaction. L'objectif de cette rencontre entre l'animalité et l'artificiel est de faire émerger des comportements au plus près d'une technologie de captation des comportements. On observe toutes les facettes de l'organisation des échanges autour du chef autoritaire, la curiosité des plus jeunes, la perturbation éphémère et la reprise de la vie ordinaire.


Combat sans règles pour un face à face

 

Combat au corps à corps de fortes personnalités à l'ego surdimensionné.


Nourrir le troll avec son dernier repas

 

Vous connaissez l'avertissement "ne nourrissez pas le troll !", mais dans ce cas de confrontation, c'est l'effet inverse qui se produit. Ce sont des jeux intellectuels pour cuisiner des déviances et nourrir des penchants malsains. Une foire d'empoigne qui étonnerait un psychiatre et ferait peur à un malade mental, où chacun essaye de contraindre l'autre dans une spirale de défiances, de provocations et de rivalités. De quoi se perdre dans les noirceurs de l'âme, et on ne saurait plus dire qui est le plus insensé.